Skip to main content Skip to Footer

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Les seniors français sont en quête de services de santé numériques

En savoir plus

Paris, le 6 février 2014 – Une nouvelle étude d’Accenture révèle qu’un nombre croissant de seniors français (70 %), à l’aise avec les nouvelles technologies, sont demandeurs de services de santé numériques, comme des systèmes de rappel électronique (67 %) ou de prise de rendez-vous en ligne (73 %). Les professionnels de santé sont cependant peu nombreux (7 %) à proposer ce type de services pour le moment.

De plus en plus de seniors en France sont des utilisateurs actifs de services en ligne, ainsi que l’observe la Commission économique des Nations Unies. Les plus de 60 ans sont d’ailleurs deux fois plus nombreux qu’en 2007 à surfer sur Internet. L’étude d’Accenture révèle que 27 % d’entre eux effectuent personnellement le suivi de leurs indicateurs de santé (courbe de poids ou tension artérielle, par exemple) et 20 % assurent le suivi de leurs antécédents médicaux.

« Après s’être convertis à Internet pour leurs services bancaires, achats, loisirs et communications, les seniors entendent désormais pouvoir gérer en ligne certains de leurs services de santé », constate Kiryakos Chebel, directeur des activités Santé d’Accenture en France. « Les systèmes de santé doivent donc proposer davantage de services de santé numérique pour attirer les patients âgés et les aider à suivre et gérer leur parcours de soins. »

Pour la grande majorité des seniors (86 %) interrogés, avoir accès à des informations sur leur santé est important, mais à peine 6 % déclarent être en mesure de pouvoir consulter leur dossier médical électronique. De même, le renouvellement d’ordonnance en ligne intéresse 63 % d’entre eux, mais ils sont très peu (2 %) à bénéficier de cette fonctionnalité. Enfin, 61 % souhaitent pouvoir contacter les professionnels de santé par email, mais 5 % seulement en ont la possibilité.

« Aujourd’hui, de plus en plus de seniors montrent un intérêt pour le numérique. Les systèmes de santé doivent dès lors l’intégrer dans la simplification du parcours de soins pour les patients, indépendamment de leur âge et à chaque étape du parcours de soins », poursuit Kiryakos Chebel.

Terminologie

Dossier médical électronique (DME) : dossier médical informatisé créé par un organisme de soins, comme un hôpital ou un cabinet de médecin(s), et faisant généralement partie d’un système d’informations de santé autonome local permettant le stockage, la récupération et la modification des dossiers.

À propos de l’étude

Accenture a réalisé une enquête auprès de 9 015 adultes dans neuf pays (Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Espagne, États-Unis, France, Royaume-Uni et Singapour). En France, 2 003 personnes, dont 215 seniors (âgés de 65 ans et plus), ont participé à cette étude visant à évaluer la perception des patients vis-à-vis des services de santé numériques. Le cas échéant, les résultats ont été comparés à ceux du Rapport sur les consommateurs de soins de santé [PDF] et de l’Enquête auprès des médecins réalisés par Accenture en 2013.

En savoir plus sur les programmes Accenture’s Insight Driven Health et Delivering Public Service for the Future

A propos d’Accenture

Accenture est une entreprise internationale de conseil en stratégie, numérique, technologies et externalisation. Combinant son expérience et ses capacités de recherche et d’innovation développées et mises en œuvre auprès des plus grandes organisations du monde sur l’ensemble des métiers et secteurs d’activité, Accenture aide ses clients - entreprises et administrations - à renforcer leur performance. Avec 281 000 employés intervenant dans plus de 120 pays, Accenture a généré un chiffre d'affaires de 28,6 milliards de dollars au cours de l'année fiscale clôturée le 31 août 2013. Site Internet : www.accenture.com/fr