Skip to main content Skip to Footer

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Accenture identifie des lacunes dans les mesures mises en place par les entreprises pour parvenir à la résilience et limiter les cyber-risques

Près des deux-tiers des cadres dirigeants interrogés indiquent subir des cyber-attaques chaque jour ou chaque semaine

Paris, 25 août 2015 - Alors que les entreprises se lancent dans de nouvelles stratégies digitales, près de deux-tiers (63%) des cadres dirigeants révèlent que leur entreprise fait l’objet de cyber-attaques quotidiennes ou hebdomadaires. Pourtant, selon une nouvelle étude Accenture, seuls 25% d’entre eux indiquent intégrer systématiquement dans leur modèle opérationnel et technologique des mesures destinées à améliorer leur résilience face à ce type de risque.

L’étude Accenture "Business resilience in the face of cyber risk" révèle également que pour réagir à la situation, 88% des plus de 900 dirigeants interrogés estiment leur stratégie de cyber-défense solide, claire et fonctionnelle. Ils sont presque autant (86%) à mesurer régulièrement la résilience de leur société pour déterminer les améliorations à apporter.

« Étant donné la fréquence des cyber-attaques dans les organisations, la question n’est pas "est-ce qu’une attaque va avoir lieu ? ", mais "quand va-t-elle avoir lieu ? " », explique Emmanuel Jusserand, directeur exécutif, responsable de l’activité stratégie digitale au sein d’Accenture Strategy. « Si les dirigeants avisés connaissent les points faibles de leur organisation et travaillent avec l’ensemble des directions pour y faire face (tester leurs systèmes, élaborer différents scénarios et produire des plans de continuité rapidement activables en cas d’incident), les données indiquent clairement, que dans la grande majorité des organisations, il reste encore beaucoup à faire. »

Selon le rapport, les entreprises qui réussissent reconnaissent que la responsabilité de la résilience et de l’agilité de l’entreprise n’incombent pas seulement au CIO (directeur des systèmes d’information), au CISO (directeur de la sécurité des systèmes d’information) ou au CRO (directeur de la gestion du risque). En moyenne, l’étude a déterminé que ces entreprises comptaient deux cadres dirigeants en charge du suivi et de l’amélioration de la résilience. Seules 19% des entreprises interrogées ont un responsable entièrement dédié à la résilience.

« Pour protéger l’entreprise, le CEO doit travailler en étroite collaboration avec le CIO, le CISO et d’autres membres de l’équipe dirigeante, comme avec le conseil d’administration, afin de prendre les décisions sur les investissements et améliorer leurs efforts pour la continuité de l’activité », indique Emmanuel Jusserand. « Il n’est pas possible de prévoir une attaque ou une faille du système, mais on peut en limiter les conséquences en prenant des mesures pour rendre l’entreprise plus résiliente, plus agile et moins sensible aux défaillances. »

Afin d’atteindre cet objectif, le rapport recommande aux organisations de :

  • Créer un écosystème digital leur permettant de s’allier à d’autres entreprises, d’augmenter leurs capacités digitales et d’accéder à des technologies innovantes en dehors de leur organisation, afin de renforcer l’efficacité de leur dispositif.

  • Adopter un fonctionnement digital pour fournir, en temps réel, des capacités métier et IT à plusieurs vitesses, ceci en simplifiant l’architecture informatique et en répondant à des besoins digitaux en constante évolution au sein d’un environnement dynamique.

  • Adopter un fonctionnement digital pour fournir, en temps réel, des capacités métier et IT à plusieurs vitesses, ceci en simplifiant l’architecture informatique et en répondant à des besoins digitaux en constante évolution au sein d’un environnement dynamique.y

Accéder au rapport complet ici.

Méthodologie

Pour cette étude, 959 cadres dirigeants ont été interrogés par téléphone et en ligne, principalement des CEOs (chief executive officers), des CIOs (chief information officers), des CTOs (chief technology officers) et des COOs (chief operating officers). Ils travaillent dans les secteurs suivants : banque, assurance, marchés des capitaux, énergie, services collectifs, distribution, télécommunication, haute technologie, produits & services de consommation, automobile, équipement industriel, infrastructure & transport, pharmacie, biotechnologies & sciences de la vie, assurance santé et fournisseurs de santé. Les données ont été recueillies entre avril et juin 2015.

A propos d’Accenture

Accenture est une entreprise internationale de conseil en management, technologies et externalisation, qui emploie 336 000 employés intervenant dans plus de 120 pays. Combinant son expérience et ses capacités de recherche et d’innovation, développées et mises en œuvre auprès des plus grandes organisations du monde sur l’ensemble des métiers et secteurs d’activité, Accenture aide ses clients - entreprises et administrations - à renforcer leur performance. Accenture a généré un chiffre d'affaires de 30 milliards de dollars au cours de l'année fiscale clôturée le 31 août 2014.
Site Internet : http://www.accenture.com/fr

Accenture Strategy concrétise la rencontre de l’entreprise avec la technologie en apportant son expertise en stratégie d’entreprise, technologique et fonctionnelle pour aider ses clients à prévoir et à mettre en œuvre des stratégies sectorielles spécifiques, afin de tirer profit de toutes les opportunités. Parce que la technologie transforme profondément les organisations, Accenture Strategy intervient sur les problématiques liées à la transformation digitale, à la compétitivité, aux modèles opérationnels globaux, aux compétences et au leadership pour permettre à ses clients de gagner en efficacité et générer de la croissance. Pour plus d’information, suivez @AccentureStrat ou rendez-vous sur
www.accenture.com/strategy

A propos d’Accenture

Accenture, un des leaders mondiaux des services aux entreprises et administrations, propose une large gamme de services et solutions en stratégie, conseil, digital, technologie et gestion déléguée d’opérations. Combinant son expérience et son expertise dans plus de 40 secteurs d’activité et pour toutes les fonctions de l’entreprise - en s’appuyant sur le plus grand réseau international de centres de services - Accenture intervient à l’intersection de l’activité de ses clients et de la technologie pour les aider à renforcer leur performance et créer de la valeur sur le long terme pour leurs parties prenantes. Avec plus de 373 000 employés intervenant dans plus de 120 pays, Accenture favorise l’innovation pour améliorer notre environnement de demain. Site Internet : www.accenture.com/fr