Skip to main content Skip to Footer

RÉFLEXIONS RÉCENTES


Traduire les données massives en franc succès

Une étude d'Accenture Analytique révèle que les entreprises ayant investi dans la gestion des données massives se disent satisfaites des résultats qu'elles en ont dégagés.

APERÇU

Les répondants d’organisations canadiennes ayant complété au moins une mise en œuvre relative à la gestion des données massives se disent extrêmement satisfaits des résultats qu’ils en dégagent et considèrent la gestion des données massives comme un élément catalyseur de leur transformation en entreprise numérique.

La gestion des données massives est devenue un élément clé au succès de la transformation numérique des entreprises canadiennes, et 86 % des entreprises ayant investi dans cette technologie se disent satisfaites des résultats commerciaux qu’elles en ont dégagés. De plus, les grandes sociétés canadiennes relèvent le défi de la gestion des données massives en mettant l’accent sur l’acquisition des compétences; 96 % d’entre elles ont fait appel à de l’expertise externe en matière d’installations relative à la gestion des données massives, et plus de 70 % s’attendent à voir une hausse de leur niveau d’expertise en matière de données au cours de la prochaine année.

Voir l’infographie pour connaître la façon de procéder de ces organisations et pour mieux comprendre comment dégager le plein potentiel des données massives afin d’obtenir les résultats voulus pour vos activités.

DÉCOUVRIR I'INFOGRAPHIE (PDF, 524 KB)

CONTEXE

Le potentiel du Big Data a été beaucoup débattu. L’enquête Big Success with Big Data d’Accenture Analytics s’intéresse plus particulièrement aux entreprises qui ont mis en œuvre un ou plusieurs projets Big Data. Nous avons étudié les champs d’application du Big Data par les entreprises aujourd’hui, les défis auxquels elles sont confrontées et l’évolution de l’analytique Big Data.

Pour cette étude, Accenture Analytics a interrogé plus d’un millier d’utilisateurs ayant une expérience du Big Data. L’enquête s’est déroulée en avril 2014 auprès d’entreprises représentant sept secteurs d’activité – banque, télécommunications, biens de consommation et services, énergie, santé, assurance, distribution – dans 19 pays : Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Chine, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Inde, Italie, Japon, Malaisie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Singapour et Suède. Les participants sont issus d’entreprises réalisant un chiffre d’affaires annuel compris entre 250 millions et plus de 10 milliards de dollars. Chacune de ces entreprises a déjà procédé à au moins un déploiement Big Data.

ANALYSE

L’enquête Big Success with Big Data, d’Accenture Analytics fait ressortir plusieurs enseignements majeurs :

Il y a beaucoup à apprendre dans le cadre des projets Big Data. Les utilisateurs qui s’imaginent que leur projet sera relativement facile à mettre en œuvre découvrent qu’ils ont en fait beaucoup à apprendre en matière de données-cadres et de techniques analytiques. Les déploiements Big Data sont certes complexes, mais pas impossibles, et obligent les utilisateurs à faire preuve de flexibilité, de capacité d’adaptation et d’apprentissage.

Les grandes entreprises ont plus à gagner du Big Data. Plus l’entreprise est grande, meilleurs sont les résultats. Les grandes entreprises ont une acception plus large du Big Data et elles utilisent davantage de types et de sources de données dans un plus grand nombre de finalités et de fonctions. Elles commencent par des projets ciblés dans des domaines pratiques (relations clients, développement des produits, opérations…) plutôt que de tenter de tout faire à la fois.

Les compétences analytiques sont rares. Les compétences constituent un problème pour beaucoup d’entreprises, qui font face à une pénurie. Les plus performantes recherchent des talents partout où elles peuvent les trouver, et s’en remettent abondamment à des ressources extérieures et expérimentées (consultants, sous-traitants, fournisseurs de technologies…). Les entreprises cherchent à la fois à recruter et à développer des compétences en interne.

Le Big Data recèle un potentiel de transformation. Les utilisateurs du Big Data pensent que cette technologie va révolutionner le fonctionnement des entreprises tout comme l’a fait Internet (89 %) ; ils la jugent d’ailleurs très, voire extrêmement importante pour la transformation numérique de leur entreprise (89 %). Interrogés sur les aspects de leur activité les plus susceptibles d’évoluer sous l’influence du Big Data au cours des cinq prochaines années, les responsables citent les relations clients (63 %), le développement des produits (58 %) et les opérations (56 %). Le consensus est clair : même si les utilisateurs ne s’accordent pas toujours sur l’acception précise de ce terme, le Big Data apporte une profonde transformation.

Recommandations

Le Big Data demeure un terrain fertile pour la transformation des entreprises. Pour celles qui viennent à peine d’y poser le pied, il est sage d’explorer l’ensemble de l’écosystème du Big Data, d’examiner les nouvelles sources de données et les nouvelles technologies. Il leur faut commencer modestement dans un domaine précis et réaliser une démonstration du concept, faire rapidement la preuve de la valeur dégagée et du retour sur investissement, établir un consensus interne, puis procéder à une croissance organique des programmes Big Data.

À mesure que vous progressez, il importe de faire preuve de flexibilité et de capacité d’adaptation et d’apprentissage face à l’évolution des nouvelles technologies et des opportunités. Un aspect essentiel de la croissance consiste à rechercher les bonnes compétences. Concentrez-vous sur le développement de compétences analytiques en recrutant des ressources à l’extérieur, en étoffant votre effectif autant que possible et en développant les compétences internes par de la formation.