Plus de 90 % des revenus à risque découlant des paiements sont attribuables aux banques américaines

TORONTO; le 27 novembre 2019 – Selon un nouveau rapport d'Accenture (NYSE : ACN), jusqu'à 15 % des revenus des banques nord-américaines découlant des paiements (88 milliards de dollars) sont susceptibles de disparaître en raison de la croissance des paiements numériques et de la concurrence des institutions non bancaires, alors que les paiements deviennent plus immédiats, invisibles et gratuits. Parmi ces 88 milliards de dollars, environ 82 milliards de dollars sont attribuables aux banques américaines et 6 milliards de dollars sont attribuables aux banques canadiennes.

Le rapport, intitulé « 5 Big Bets in Retail Payments in North America » (en anglais seulement), est fondé sur un modèle d'analyse des risques liés au revenu élaboré par Accenture pour dégager les tendances des consommateurs en matière de paiements et les changements prévus concernant les façons de faire des commerçants, la technologie et la réglementation. L'étude est complétée par un sondage mené auprès de dirigeants responsables des paiements au sein des 50 plus grandes banques américaines et canadiennes (selon les revenus), qui vise à déterminer de quelle façon elles prévoient atténuer les perturbations en matière de paiements et tirer profit de celles-ci afin d'accroître la fidélité de la clientèle, les revenus et la rentabilité.

Le rapport souligne que même si la croissance des revenus des banques nord-américaines provenant des paiements connaît un ralentissement, ces revenus augmenteront probablement à un taux annuel composé de 4 % au cours des six prochaines années - de 322 milliards de dollars en 2019 à 405 milliards de dollars en 2025 pour les paiements de particuliers (voir le graphique 1), et de 505 milliards de dollars en 2019 à 653 milliards de dollars en 2025 pour les paiements de particuliers et d'entreprises combinés. D'après le rapport, seules les banques qui changeront leurs modèles d'affaires pour adopter les dernières technologies et transformer l'expérience client profiteront d'une partie de la croissance graduelle des revenus qui se chiffrent à près de 150 milliards de dollars.

« Alors que la facilitation des paiements de particuliers se banalise, l'expérience client est le nouveau moteur de la valeur de la marque et de la compétitivité, explique Andrew McFarlane, directeur général, paiements et open banking mondial d'Accenture Canada. En raison de l'arrivée sur le marché de nouveaux acteurs proposant des options de paiement instantané et invisible, combinées à une compression des prix, les banques qui ne sont pas en mesure d'adopter de nouveaux modèles d'affaires et d'innover constamment seront confrontées à une perte de revenus et verront leur pertinence décliner. »

L'étude confirme que le secteur est conscient des menaces que posent ces nouveaux acteurs du marché des paiements. Six sur dix (60 %) des dirigeants des services bancaires sondés pensent qu'ils perdront jusqu'à 15 % des revenus découlant des paiements au cours des trois prochaines années, et ce, au profit d'institutions non bancaires, d'entreprises de technologie financière et d'autres concurrents. Lorsqu'on leur a demandé d'indiquer le principal défi auquel ils font face dans leurs activités, près de deux répondants sur cinq (38 %) ont répondu la concurrence des grandes entreprises de technologie, et un tiers (34 %) a répondu la concurrence des entreprises de technologie financière. Selon le rapport, les entreprises des technologies financières spécialisées dans les paiements en Amérique du Nord ont attiré près de 11 milliards de dollars grâce à plus de 800 transactions, entre 2016 et 2018 uniquement.

Les dirigeants sondés ont également reconnu les défis que soulèvent les nouvelles technologies en matière de paiements. Six sur dix (61 %) ont indiqué croire que les paiements deviennent gratuits; près de trois quarts (73 %) sont d'avis que la plupart des paiements sont déjà invisibles ou qu'ils le deviendront au cours des 12 prochains mois; et un plus grand nombre encore (78 %) a déclaré que les paiements sont déjà instantanés ou qu'ils le deviendront au cours des 12 prochains mois.

Le rapport précise que la demande des consommateurs en ce qui a trait aux récompenses s'est traduite par une réduction des revenus liés aux paiements, les dépenses relatives aux primes de fidélité et aux récompenses des cinq principaux émetteurs de carte aux États-Unis passant de 11 milliards de dollars en 2010 à 31 milliards de dollars en 2018. La pression qui s'exerce sur les modèles de revenus traditionnels, l'érosion des frais et la concurrence accrue forceront les banques à investir dans des services à valeur ajoutée pour stimuler le rendement économique. D'après le rapport, les dirigeants des services bancaires évoquent les programmes de récompenses de prochaine génération et les capacités de paiement intégré parmi leurs priorités pour générer de nouveaux revenus liés aux paiements.

« Les paiements représentent le plus important segment des entreprises de technologie financière en Amérique du Nord, et même si les banques continuent de se demander si les entreprises de technologie financière sont des alliées ou des adversaires dans le secteur des paiements de particuliers, dans la plupart des cas, la réponse est qu'il s'agit des deux, affirme M. McFarlane. Les banques doivent déterminer à quelles entreprises de technologie financière elles veulent se joindre, ou quelles sont celles qu'elles souhaitent devancer ou acheter. Les banques qui ne collaboreront pas avec les entreprises de technologie financière accuseront vraisemblablement du retard en matière d'expérience client, d'innovation et d'agilité. »

Limités par les systèmes existants, les dirigeants des services bancaires comprennent que la mise en œuvre de technologies numériques sera primordiale pour soutenir l'innovation et l'efficacité. Un quart (24 %) des répondants mentionnent l'intelligence artificielle, la robotique, l'apprentissage machine et les centres de paiements novateurs comme les capacités clés en matière de plateforme technologique dont ils ont besoin pour adapter leurs systèmes de base afin de passer à des flux de paiements à haute vitesse et continus.

À propos du sondage 2019 d'Accenture sur les paiements internationaux

Dans le cadre d'un sondage en ligne plus vaste auprès de 240 dirigeants responsables des paiements dans près de 25 pays, Accenture a interrogé 50 dirigeants responsables des paiements de particuliers et d'entreprise dans les 50 plus grandes banques américaines et canadiennes (selon les revenus). Ce sondage a été mené entre le 14 février et le 10 mars 2019. La marge d'erreur globale est de plus ou moins 1,55 point de pourcentage au point médian du niveau de confiance correspondant au 95e centile.

À propos d'Accenture

Accenture est l'une des plus importantes entreprises de services professionnels au monde offrant une vaste gamme de services et de solutions en stratégie, en conseil, en numérique, en technologie et en exploitation. Forte d'une expérience inégalée et de compétences spécialisées dans plus de 40 industries et fonctions administratives -- soutenues par le plus vaste réseau de livraison au monde --, Accenture conjugue les affaires et la technologie pour aider les clients à améliorer leur performance et créer une valeur durable pour leurs parties prenantes. Avec un effectif comptant 492 000 personnes au service des clients dans plus de 120 pays, Accenture favorise l'innovation et améliore le travail et la vie des gens partout dans le monde. Visitez notre site au www.accenture.com.

Personne-ressource :

Susan Kirwin
Accenture
+1 (416) 641-5148
susan.kirwin@accenture.com

Subscription Center
Stay in the Know with Our Newsletter Stay in the Know with Our Newsletter