Skip to main content Skip to Footer

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Une étude d'Accenture compare la densité numérique du Canada avec d'autres pays et souligne l'importance de la numérisation dans le rendement des grandes puissances économiques mondiales.

APERÇU

L’étude d’Accenture menée en 2014 sur la productivité numérique a présenté de nouveaux constats quant à l’effet de la numérisation sur le rendement économique des grandes économies mondiales. L’étude a permis de créer une fiche d’évaluation détaillée prélevant non seulement l’intégration des technologies numériques et des processus dans les pratiques commerciales, mais aussi le taux de réalisation de la conversion au numérique dans les environnements institutionnels et économiques environnants. Cette étude prouve qu’un degré de densité numérique plus élevé est lié à un meilleur rendement économique.

ANALYSE

Le Canada obtient une note élevée en densité numérique, ce qui reflète son approche favorable à la progression numérique dans l’ensemble. Néanmoins, il obtient ce résultat en dépit de la faible vitesse de connexion Internet et du bassin relativement limité de travailleurs en technologies de l’information et des communications (TIC). Le succès au Canada est fondé sur les institutions, le comportement et l’attitude envers la conversion au numérique, et sur l’infrastructure matérielle.

MÉTHODOLOGIE

L’étude d’Accenture et Oxford Economics sur la densité numérique se fonde sur trois principaux volets de recherche:

  1. Collecte d’observations comparables à l’échelle mondiale sur des centaines de mesures d’indicateurs de la technologie numérique et d’indicateurs reliés, provenant de sources publiques et privées.

  2. À partir de plus de 50 de ces indicateurs, la construction d’un indice composite de la densité numérique statistiquement éprouvé pour 33 grandes économies, dont 16 furent attribués des notes partielles.

  3. L’analyse de régression à plusieurs variables pour estimer les équations qui expliquent les variations de productivité de facteur total des pays par rapport à leur note d’indice de la densité numérique relative.

L’étude évalue uniquement les effets du changement de la productivité de facteur total sur le PIB. Une expansion de la densité numérique aura probablement un effet positif supplémentaire sur le PIB en raison de facteurs incluant l’expansion des secteurs numériques et TIC, et l’approfondissement du capital sur l’ensemble de l’économie. Une analyse plus poussée pourrait aussi tenir compte d’autres effets de l’expansion de la densité numérique, comme l’impact sur le marché du travail, les finances publiques et les schémas d’investissement.

Ce rapport se penche sur les constats canadiens. Vous pouvez aussi consulter le rapport mondial (en anglais) au www.accenture.com/digitaldensity.